Tai chi chuan et Qi gong : quelles différences entre ces deux pratiques bien-être ?

Certaines personnes cherchent plusieurs moyens pour favoriser leur bien-être. Le Tai Chi Chuan et le Qi Gong sont des pratiques gymnastiques de plus en plus populaires qui font partie de ceux qui sont très courants pour conquérir plus d’énergie. Le Tai Chi Chuan et le Qi Gong ont chacun leurs différences.

Quelques mots à propos du Tai Chi Chuan et le Qi Gong

Le Tai Chi Chuan est une pratique d’art spirituel, de santé et martial lent qui harmonise l’art entre le ciel, la terre et celle de l’homme. L’ermite chinois Zhang Sanfeng a révélé cette pratique. Le Tai Chi Chuan combine des mouvements de gymnastique taoïste accompagnés de certaines techniques martiales. Le Qi Gong est, quant à lui, une pratique qui a été mise en œuvre par le moine indien Da Mo. Ceci concerne l’un des piliers de la médecine traditionnelle chinoise qui comprend la diététique, la pharmacopée, les massages et l’acupuncture. Ils peuvent engendrer plus de bien-être, en les pratiquant à côté des lampes de sel.

Quelles sont les différences entre le Tai Chi Chuan et le Qi Gong ?

Il existe des similitudes et des différences entre le Tai Chi Chuan et le Qi Gong. Le premier se définit comme une stratégie généraliste qui consiste à travailler le corps dans sa globalité. Le Qi Gong est par contre un art de la santé plus spécialisée qui adopte des techniques permettant de prévenir les maladies et de renforcer certains organes. Il s’agit d’un art qui se tourne vers le développement personnel. Autre différence, le Qi Gong est moins exigeant, tandis que le Tai Chi Chuan nécessite certains enchaînements spécifiques.

Quels sont les bienfaits du Tai Chi Chuan et le Qi Gong ?

Ces deux pratiques permettent de travailler et utiliser le corps sur l’harmonisation du Qi, sur la respiration et sur la lenteur. Ces traditions s’inspirent des philosophies bouddhistes, confucianiste et taoïste. L’objectif du Tai Chi Chuan est de favoriser le calme, de mieux vivre les moments difficiles, de se débarrasser des peurs et de lutter contre le stress dans toutes les circonstances. Vous pouvez le pratiquer en mettant des lampes de sel sur le côté pour favoriser votre bien-être. L’objectif du Qi Gong est, en revanche, d’harmoniser la circulation des énergies et la circulation sanguine par des exercices respiratoires, des massages et des postures. Ceci est accessible à tout le monde, même les femmes enceintes et les personnes âgées.

Musicothérapie : quand la musique soigne
Tai chi chuan et Qi gong : quelles différences entre ces deux pratiques bien-être ?