Comment se déroule une séance de dermopigmentation ?

Dermopigmentation

Publié le : 01 octobre 20216 mins de lecture

Ces dernières années, la technique de dermopigmentation a atteint son apogée. De plus en plus de femmes y ont recours pour éviter d’avoir à dessiner et souligner leurs sourcils avec des gels et des crayons en permanence. Et même si le risque zéro n’existe pas, cette technique est de loin la plus sûre en matière de maquillage semi-permanent. Étant réalisée par un expert, le résultat peut être efficace et tangible le plus longtemps possible.

La première visite chez le professionnel !

Le premier entretien avec le dermographe est le plus souvent consacré à un échange et à un diagnostic. Lors de ce premier contact, l’objectif est de comprendre vos motivations, c’est-à-dire les principales raisons pour lesquelles vous souhaitez vous soumettre à une telle intervention. Le professionnel profitera également de ce contact pour s’assurer du bon déroulement de la procédure. En faisant ainsi le point, vous obtiendrez toutes les informations précises sur ce à quoi vous pouvez vous attendre.

En effet, le dermographe n’hésitera pas à vous parler des risques liés à l’intervention. Lors de ce premier contact, vous serez également informé de la conduite à adopter avant, pendant et après l’opération. Les conditions d’hygiène seront également abordées. En ce sens, n’hésitez pas à poser toutes les questions qui vous tourmentent l’esprit. Pour réduire les dangers, faites part à votre dermographe de ce qui vous préoccupe.

D’une manière générale, lors de cette séance, un test de tolérance pigmentaire se poursuivra par la remise du devis. En ce qui concerne l’hygiène, le professionnel de la dermopigmentation profitera de ce moment pour vous informer des règles d’hygiène à respecter pour faciliter l’opération. En effet, même si cette technique comporte très peu de risques, elle nécessite un respect total des règles d’hygiène. Vous saurez ce qu’il faut faire et évidemment ce qui est interdit lors du port du pigment. En résumé, la première visite chez le dermographe consiste en un entretien préliminaire avec le client, le choix du matériel et de l’aiguille, le choix du pigment, le choix de la bonne couleur, etc.

La préparation de la séance de dermopigmentation !

Maintenant que votre dermographe vous a informé de la possibilité ou, plus précisément, de la faisabilité de l’opération, il ne vous reste plus qu’à vous préparer à la séance. À cet égard, avant de commencer toute procédure, il est nécessaire de remplir un formulaire de santé. En effet, les traitements en cours peuvent avoir un impact sur la procédure, de même que les maladies et autres allergies. Dans le pire des cas, la séance de maquillage permanent est contre-indiquée pour certains patients.

Après avoir obtenu des informations claires et honnêtes, la procédure peut avoir lieu ou non. Cette démarche s’effectue une semaine avant la date prévue de l’opération. Une fois cette étape validée, il faut choisir la couleur et la forme du maquillage permanent. Étant également esthéticienne, la dermographe pourra vous conseiller sur le style qui convient le mieux à votre morphologie et à vos attentes. Avant d’injecter le pigment de façon permanente, le professionnel utilisera d’abord un feutre pour un essai. À la fin de la deuxième visite, lorsque tout est prêt, l’intervention peut se poursuivre immédiatement. Il est également possible de la reporter à une date fixe, afin de vous laisser le temps de vous préparer.

La procédure elle-même !

La première séance de la procédure consiste à déposer des pigments stériles dans votre peau. Cela peut prendre de 30 minutes à 1 heure et demie et peut provoquer des picotements ou même des saignements dus aux micro-aiguilles qui pénètrent dans votre épiderme. Cependant, le dermographe travaillera en toute sécurité pour éviter les risques inutiles.

À la fin de la séance de dermopigmentation, l’application d’un baume spécifique peut être recommandée. Cette application se poursuivra d’abord pendant une petite semaine pour assurer une cicatrisation plus rapide. C’est également le meilleur moyen de se protéger des agressions extérieures telles que le vent et la poussière. 2 à 5 jours après cette intervention, vous remarquerez que la couleur du maquillage est plus foncée. C’est tout à fait normal. Vous n’avez rien à craindre à cet égard.

L’appareil utilisé en dermopigmentation !

Vous êtes en droit de connaître le matériel utilisé par le professionnel lors d’une séance de dermopigmentation. Aujourd’hui, il se sert d’aiguilles spécifiques afin d’obtenir le degré de précision indispensable à la réalisation de votre maquillage semi-permanent. L’injection des pigments sur la pointe permet d’implanter les pigments stérilisés à quelques millimètres sous l’épiderme. C’est pourquoi nous vous conseillons de ne faire confiance qu’à un cabinet spécialisé pour obtenir des résultats garantis et éviter les risques.

Pourquoi choisir un filet de camouflage renforcé blanc ?
Quels types de parfums privilégier en été ?